Polyboard - Guide général d'installation

Installation : Attention le Polyboard n’est pas comme le bois. C’est un matériau qui réagit plus au changement de température que le bois. Il faut donc en tenir compte dans son installation. Bien sûr, une variation de quelques degrés ne sera pas vraiment perceptible c’est pourquoi le Polyboard utilisé à l’intérieur des bâtiments ne pose généralement pas de problèmes.

Il faut particulièrement faire attention lorsqu’on installe le Polyboard à l’extérieur, là où il connaîtra les grands froids hivernaux et les chaleurs de l’été. Autre point qui viendra accentuer l’écart de température est l’exposition au soleil. En effet si l’on opte, pour une teinte plus foncée comme le gris ,le vert ou le brun il faudra s’attendre à ce que la couleur absorbe plus de rayons du soleil et réchauffe d’avantage le Polyboard.

Tenant compte de ce fait il y a quelques façon de poser le Polyboard et de vraiment profiter de tous ses avantages sans s’attirer de problèmes . Voici donc 2 suggestions qui ont été expérimentées et qui ont données de très bons résultats. Dans les 2 cas l’espacements des solives ne devrait pas dépasser 12 pouces et le Polyboard devrait être de 18mm (3/4 de pouce d’épaisseur)


1- La première façon d'installer le Polyboard est la suivante: comme le dessin l'indique; il s'agit de faire en sorte que les feuilles se rencontrent au milieu de 2 solives et en coupant une bande (pas trop serrée, allouez 1/4 de pouce de jeu de chaque coté) du même matériel entre les 2 solives et en vissant par en dessous avec des vis quand même pas trop longue pour ne pas traverser les 2 épaisseurs. Pour une meilleure étanchéité on suggère de mettre du scellant ou de la colle vis-à-vis le joint. Il y a de nombreux type de scellants qui vont bien faire le travail mais les scellants de marque Flextra ainsi que la colle à construction tout usage type PL nous ont à date donné de bons résultats .



Si même avec ce support additionnel le joint se trouvait trop souple, probablement à cause d'un espacement trop grand entre les solives (l'espacement idéal serait d'au plus 12 pouces) il est recommandé d'ajouter de petites équerres ( 3 ou 4 pouces) par dessous comme l'illustration. Mais attention il faudra visser la partie de l'équerre qui touche à la solive mais pas la partie sous le Polyboard. L'équerre ne devant que supporter le joint et non le retenir. Un espacement de 2 pieds entre les équerres devrait suffire. Encore une fois il est préférable de retenir l'ensemble des feuilles que du long de la maison, s'il y a lieu, afin que le matériel puisse prendre son expansion lorsqu' il sera exposé à la chaleur.





2- La deuxième consiste à utiliser les moulures que vous pourrez vous procurer chez votre marchand Polyboard (image1). Cette moulure de type selle se monte sur votre solive à tous les 48 pouces. Assurez-vous d’utiliser une solive assez forte pour soutenir le poids envisagé incluant le poids du Polyboard. Votre marchand de matériau saura vous conseiller sur la bonne dimension de solive. La solive qui recevra la moulure (image2) devra être installé 1/4 de pouce plus bas ou bien mieux encore, couper à l’aide d’une scie 1/8 de pouce sur le dessus. Assurez-vous de garder une pente minimum de 1/8 de pouce au pied linéaire vers l’extérieur afin de permettre l'écoulement de tout excédant d’eau en cas de pluie abondante.

        


Puis insérer les feuilles de Polyboard dans les moulures tout en les appuyant fermement sur la maison et visser le long de la maison (image3) et pas ailleurs et tirer un joint de scellant (image4). Plusieurs marques peuvent bien adhérer mais nous avons essayé le Flextra avec succès. Attention, la température à laquelle vous installerez vos feuilles de Polyboard déterminera avec quelle justesse vous devrez les insérer dans les moulures. Idéalement les feuilles posées chaudes ont déjà prises leur expansion , l’on peut donc les serrer d’avantage. La contraction étant plus facile à gérer que l’expansion.

        


Vous remarquerez que la moulure est conçue de façon à récupérer sous la feuille de Polyboard l’eau qui aurait pu se glisser sous le dessus de la feuille. La pente que vous aurez donnée à votre solive permettra d’évacuer l’eau vers l’extérieur et garder le dessous de votre patio au sec.

De plus cette façon de faire permettra à votre feuille de Polyboard d’ expandre et de contracter sans même que vous ne le remarquiez.

3- Une autre façon consiste à faire, sur le dessus de la feuille (image5), des traits de scie avec votre scie circulaire sur la moitié de la profondeur soit environ 7 à 9mm (plus ou moins 5/16") de profondeur à tous les 12 pouces en longueur et en largeur (image3). Il sera important et surtout plus joli de faire des traits bien droit. Puis, comme vos solives sont aussi espacées au 12 pouces lestraits de scie seront juste au dessus des supports et vous n’aurez qu’à visser aux intersections des traits de scie (image6). En effet cette façon de faire s’est avérée efficace et peu coûteuse car la majeure partie du désagrément de l’expansion vient du fait que la surface de la feuille, exposée au soleil, devient plus chaude que le dessous et prend donc plus d’expansion et a tendance à bomber . Le trait de scie devient donc le joint d’expansion. Il se referme lorsque la feuille est chaude et réapparaît lorsque la feuille se refroidie.

        


Dans cette façon l’on peut aussi protéger notre solive en ayant pris soin de mettre une languette de Polyboard 6mm d’épaisseur d’environ 4 pouces de largeur sous les joints de feuille. Là encore cette solive devrait être installée 1/4 de pouce plus bas que les autres (image7) pour compenser ou bien couper le dessus de la solive d’autant. Cette méthode permet à l’eau de glisser entre les feuilles sans rejoindre la solive. Pour sceller le joint entre les feuilles il est recommandé d’ utiliser un scellant qu’il faudra renouveler au besoin.